Ah, la vitesse supérieure, j'ai dépassé les 1000 mots et trotte allègrement sur la quatrième page de rédaction du scénario, tagada tagada...