Être poète, c'est être lièvre dans les phares, les yeux derrière soi.