1 fleurs

 

dans la froideur

toujours vacant

à la lumière d’hiver

- un négatif de plus

de moi-même -

je passais de fleur en fleur

de fantômes à pluies fines

 

et j’ai croisé ta route

 

l’envie - Nadja revenue -

ta main qui danse

quand tes yeux n’osent

ton œil bleu que j’ai pris pour vert

tout à cueillir chez toi

ma ribambelle de figures ambrées

sous les éléphants roses du bar

 

et j’ai rêvé encore

 

les autres entraient dans le silence

- nouvelle tapisserie -

j’ai bu chacun de tes mots

en forme de questions insolubles

les lourdes je les ai ouvertes

comme seules les statues le peuvent

tout avait goût d’orange

 

et j’ai vu trembler ton menton

 

nos absences nos souffles à unir

je ne te connaîtrais sans doute

jamais autant que ce soir

je t’ai lue tout de suite - entière -

au premier détournement de tes yeux

chacun de tes gestes me revit

toi que je n’espérais plus

 

et j’ai rêvé prendre ta main

 

les cris de l’entrée en 2018

couvraient bien mal les images de toi en moi

Lunia Czechovska un siècle avant

je fixais tout avant ta disparition à venir

sachant bien que les mots ne sortiraient pas

dans cette vie-là

mais seulement ici - ces fragments ces lignes -

 

 

et j’ai rêvé que tu les lises