Être poète, l’automatisme de l’inutile.