Être poète, c’est respecter le sommeil de la guitare.