Être poète, c’est écrire Butte-aux-Cailles comme Sankukaï.