Être poète, c'est manger les manques.