11 mars 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (60)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 60 jeudi 6         C'était comme si K pénétrait le château, le plus naturellement du monde, comme si tous les obstacles n'avaient en fait jamais existé. La CAF a réglé nos problèmes d'un seul coup, en moins d'une demi-heure. Je suis sorti soulagé mais en larmes, je ne comprenais pas comment tout s'était remis à fonctionner. Vingt mètres seulement au sortir de la CAF je me suis effondré, devant l'école "N7". Je ne sais pas vraiment si j'ai perdu connaissance. Les... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2012

Yuichi et la lévitation du pantin famélique (2)

Yuichi et la lévitation  du pantin famélique  (2) (1998)        J'avais acheté ce pavé avec le stress d'un voleur. Le billet de la valeur exacte du livre remis dans l'extase au bouquiniste et la course dans le vent jusqu'à mon studio, 9 rue de la verge d'or, derrière la place Arnaud Bernard, comme si j'allais le lire d'une traite, 495 pages... Tout ça pour sédimenter davantage ce qui restait de ma table de travail, de mon cerveau... Les conditions de ce troc rappellent à ma mémoire celles que... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (59)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 59 lundi 3 mai         J'ai fait faux bond aux dessinateurs pour le festival de Bordeaux. Mon amie semble proche d'accoucher. Je tourne en rond sur la terrasse. Des cartons ne sont toujours pas vidés. La force me manque. La CAF a achevé de me l'ôter, avec sa mauvaise foi, ses soi-disant erreurs informatiques et la bonhommie de ses employés.         J'ai trouvé un nouvel emploi : conduire un petit train sur le chemin de la boîte... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mars 2012

Essai trilingue des médicamentent (Merci Laurence !)

Les Médicamentent      Les mots ne recouvraient rien. Il n'avait plus de vie. Les hasards des rues, des syllabes, tout cela était imbriqué. Les peurs étaient à terre, plus rien ne pouvait l'atteindre. Rien à détruire. Un automate à diriger et encore, tout semblait désormais sous contrôle, en mode automatique. La chimie avait tout nivelé. Elle avait rayé jusqu'aux moindres émotions, enfin !     Medicines are lying        Words meant nothing anymore. He had no life anymore.... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mars 2012

Un jeu dangereux

        Le vieil homme attendait péniblement devant la porte, plié en deux par l'âge. Le jeune homme avait préféré emprunter les escaliers plutôt que l'antique ascenseur à grilles. Ils se saluèrent poliment et s'installèrent dans le séjour. L'appartement ancien, vaste et de bon goût attirait les regards curieux du jeune homme mal à l'aise. Son hôte avait rassemblé les documents sur la table basse. Ses yeux brillaient fortement, défiant le temps. Il lui interdit formellement de se servir de micro et... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 16:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 mars 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (58)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 58 vendredi 30         Dans la matinée, j'ai essayé de courir ; moins de dix minutes après mon départ, les pulsations s'affolaient, les muscles ne respiraient plus. J'ai tenu et après un quart d'heure la sueur a abondé. Elle me brûlait la peau trouée. Tous les membres me grattaient. J'ai dû m'arrêter. Depuis, je traîne sur la terrasse, bouffé par le soleil. Les contractions de mon amie sont de plus en plus nombreuses et rapprochées. Je suis impatient, j'ai peur du... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2012

Sous les bombes

     Elle n'a pas eu le choix. Sa soeur morte sous les bombes, protégeant ses trois fils. Ils rentrent à la maison, seuls, pleurant. Ils ne sont pas parvenus à tirer la dépouille de leur mère jusque là. Elle est allée avec eux et le père. Sur la charrette, ils l'ont ramenée, quand le soir est tombé, que les bombes et leur souffle s'étaient tus. Pas besoin de réunion de famille, de palabres toute la nuit, la décision était évidente, elle épousait le père, son beau-frère. Seize ans, son avis ne saurait compter. ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (57)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 57 Jeudi 29         Tout aujourd'hui j'ai lavé les pare-brise au Carrefour de Purpan. 106 francs dont 5,4 passés dans le pain. Je n'ai rien dit de l'emploi du temps de ma journée. La veille, j'avais projeté la même chose, mais je n'avais pas eu la force de m'y mettre. Incapable de dégainer mes produits de nettoyage à 26 francs devant les automobilistes... Je me sens si vain face aux 1000 conducteurs croisés, 2000 ? Je ne sais pas si je recommencerai demain. Je ne... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2012

Derrière les poubelles

     Il n'était jamais revenu dans sa rue. Jamais depuis. Ce jour-là, sa mère prévenue par les confrères toulousains de la Carlingue, l'avait mis dehors, avant qu'ils repassent pour l'embarquer. Dehors. A huit ans. Caché derrière les poubelles, il a regardé sa mère entre les deux gestapistes. Les passants l'ignoraient, lui, derrière les poubelles, les larmes mouillant sa chemise, assis sur sa petite valise. Il a voulu remonter chez lui, au quatrième, dans la soupente mais à peine avait-il franchi le seuil de ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (56)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 56 mercredi 14 avril         Les cafards de l'appartement de Nico ne me manquent pas tout à fait mais je pense à eux ce soir alors qu'ici tout est propre, rien ne rampe.        Dans le bus aujourd'hui -depuis que je ne le paie plus j'y suis tout le temps- j'ai maté pendant cinq minutes l'horrible photo d'un lépreux. Je suis en très bonne santé avec mes petites plaques d'eczéma...      J'ai passé l'après-midi avec... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]